Voici la suite…

Oh non! déjà dimanche. On as déjà passé plus de la moitié de notre voyage. Aujourd’hui, 24 juillet, nous partons en direction de Gaspé, mais avant de partir: tour de bateau autour de l’île Bonaventure. C’était incroyable, on as vue de millions d’oiseaux, mais surtout plein de phoques, qui se pavanait au soleil sur les roches, wow. Ensuite, on as déjeuner dans un petit resto où nous avons pas eu un très bon services, et nous avons repris la route.

 Je sais pas si vous avez déjà parcourus la route 132 qui fait le tour de la Gaspésie, mais entre Percé et Gaspé, la route est malade. Je me sentais comme dans un des films de fast and furious, les tournant dans les falaises, et sur le bord de la mer. Vraiment un chemin extraordinaire a emprunté.

En chemin, nous nous sommes arrêté à la rivières aux émeraudes. Une eau de couleur bleu turquoise avec une belle chute. Il faut une petite randonnée à pied dans la falaise pour s’y rendre, mais c’est un détour à prendre. L’eau était glacée, mais nous nous sommes forcé à nous baigner malgré cette froideur extrême. C’est la seule fois qu’on s’est baigné lors de ce road trip.

Notre terrain de camping, Camping Griffon, était situé dans le parc nationale de Gaspé, c’était notre premier camping un peu plus dans les bois et on as adoré. Avec plein de toile, on s’est installé un petit enclos, on s’est vraiment bien installé, on as accroché plein de glow sticks un peu partout autour de nous, une corde à linge pour faire sécher notre linge tout mouillé. On as installé la table de picnic sous notre genre d’enclos en toile, puis nous avons joué au monopoly en mangeant des s’mores sur notre feu de camp. On ne voulait tellement pas partir, qu’on as décidé de passer une nuit de plus en Gaspésie et de faire plus de route pour le retour. On voulait rester au même camping, mais il n’y avait plus de place de libre pour la soirée d’après, alors on as regardé sur internet et on as trouvé un autre terrain de camping à Gaspé.

Quand on s’est réveillé le lendemain matin, le lundi, 25 juillet, on avait envie d’un bon café de chez Tim Hortons, on en avait vu un la veille à Gaspé alors Bobby et Katrina sont partie en acheter pendant que je commençais à défaire la tente, et  ranger nos choses. Et bien, finalement, le Tim Hortons était pas mal plus loin que prévue, ils sont partie quasiment 1h30, et ce que pour du café. Quand j’ai eu le mien, il était déjà un peu froid. No wonder.

 En route vers le prochain camping, on retourne un peu à l’arrière de notre itinéraire pour aller au terrain qu’on as trouvé la veille. Le terrain est aussi magnifique, très typique camping, dans la forêt. Cette après-midi là, on est allé la passer dans le centre-ville de Gaspé, on s’est trouvé un petit resto très accueillant, le Brise bise et c’était la meilleure bouffe de toute, toute, toute la semaine, vraiment délicieux. Je me rappelle qu’on avait commandé des nachos aux fruits de mers, écoeurant. Nous sommes ensuite allé se promener un peu sur le bord de la mer, et puis retour au camp. Nous avons encore passé quelques heures à jouer au monopoly cette soirée là.

Le lendemain, 26 juillet, c’est notre dernière journée complète en Gaspésie, on essaie de profiter le plus qu’on peut. On s’arrête à tous les endroits possible, on as visité 2 phares cette journée là, enfin qu’un seul, puisque l’autre coûtait de l’argent pour y aller, et nous étions rendu un peu plus serré dans notre budget, on voulait se limiter dans nos dépenses pour les derniers jours, mais on as quand même vu le phare, et pris plein de photos de l’extérieur. On s’est trouvé un camping à Matane, notre dernière nuit en Gaspésie, on était vraiment triste de s’en aller. En plus, pour la première fois depuis notre entré en Gaspésie, le camping n’était pas situé sur le bord de la mer.  C’était un peu décevant, mais bon que veux-tu? Il faut bien retourner à notre vie quotidienne.. non?

Après une petite nuit de sommeil, nous voilà de retour sur les routes, direction Lévis. On ne veut pas s’en aller, on voudrait continuer de se promener ainsi toute notre vie. On as fait beaucoup de routes, mais évidemment on as arrêté à quelques endroits pour observer les paysages et nouer de derniers souvenirs, on roulais avec peine, en regardant la mer diminué en fleuve. Je me rappelle avoir arrêter à Rimouski, à la promenade de la mer, là où on peut observer le fleuve en hauteur. Finalement arrivé à Lévis, on s’est pris un motel. On s’est connecté au wi-fi et on as passer la fin de la soirée à écouter des vidéos sur youtube. Demain, retour à la maison.

 28 juillet 2016, aujourd’hui, de la route, et que de la route. On retourne à Gatineau. On prend l’autoroute pour se rendre plus rapidement, 6 heure de route à faire. On arrive à la maison vers l’heure du souper. On est dépaysé, on ne voudrait pas être ici, mais bien encore en train de découvrir et de vivre toutes sortes d’aventures incroyable. Le retour à la maison a été très difficile. Plusieurs jours avant de reprendre le beat.

Mais bon, au bout du compte, on peut dire que j’ai passé une magnifique semaine en compagnie de mes deux meilleurs amis. Et on peut alors dire que mon rêve en début de semaine s’est vraiment réalisé. Celui que j’ai fait dans le sable sur le bord de la mer. J’ai passé une des plus belles semaine de ma vie, et encore à ce jour, presque 1 ans plus tard, je le pense encore et je m’ennuie de tous ses beaux moments passé.

Pour moi, avant la Gaspésie, je pensais que voyager voulait dire prendre l’avion et se rendre quelque part, genre dans un tout compris, à Disney, où un voyage humanitaire, mais en fait, c’est beaucoup plus que ça. Avec tous les beaux paysages que j’ai vu, je veux en découvrir encore plus. Et c’est en se promenant et en visitant les plus petits coins qu’on découvre les plus belles choses.

Évidement, j’ai décidé de poursuivre ma passion du voyage/roadtrip, c’est pourquoi nous avons créé ce blog, Bobby et moi. Nous voyageons maintenant presque a chaque fin de semaines. Que ce soit à quelques heures de routes, où bien à une heure à peine. Nous découvrons des endroits magnifique tout près de chez nous. C’est magique de pouvoir voyage ainsi.

Je vous souhaite fortement de faire le tour de la Gaspésie au moins une fois dans votre vie. C’est vraiment un endroit incroyable. Si vous avez des questions concernant notre voyage, veuillez nous écrire en commentaires. Et si jamais vous partez faire le tour de la Gaspésie cette été, prenez plein de photos et tagger nous sur les réseaux sociaux.

#laroutenousmene

Amélie